HISTORIQUE

Entre 1895 et 1905, les gens commencèrent à regarder au-delà de leurs intérêts personnels et à se regrouper, afin de mettre en commun leurs talents et leurs énergies pour améliorer le monde. Durant cette période, sans savoir leur nombre exact, quelques clubs, sans aucun lien entre eux, se donnèrent le nom de “clubs Optimistes”.

Le mouvement pris réellement un premier essor le 16 février 1911 avec la fondation du club Optimiste de Buffalo, dans l’État de New-York. Vinrent ensuite les clubs de Syracuse et Rochester, qui formèrent avec le club de Buffalo le “Optimist clubs of New-York State”, première tentative de regroupement.

En mai 1916, un groupe d’hommes d’affaires et de professionnels d’Indianapolis, qui incidemment n’avait jamais entendu parler des clubs de New York, fondèrent un club Optimiste et ensuite, jusqu’à la fin de 1917, 13 autres clubs.

Ensuite, se fut la suite de cette belle histoire dont voici les dates clés :

19-20 juin 1919 : premier congrès à Louisville, Kentucky.
Octobre 1920 : Premier numéro de la revue “The Optimist magazine”.
1920 : Premier club jeunesse : “Junior Optimist club” à Milwaukee.
1922: Crédo de l’Optimiste et adoption du premier emblème d’Optimist International 26 février 1924 : Premier club au Canada, à Toronto.
Juin 1928 : Premier concours d’art oratoire à Asheville, Caroline du Nord.
1957 : Premier club du District, à Shawinigan.
1972 : Slogan “L’ami de la jeunesse”.
1980 : M. Lionel Grenier est le premier Québécois élu président international.
19 juin 1987 : Début des femmes dans l’Optimisme.
1990 : Premiers clubs fondés hors de l’Amérique du nord, en Hongrie.
1990 : Concours de communications pour sourds et malentendants.